Skip to Content

Manque de main-d’œuvre en restauration: 5 astuces pour s’adapter

Une majorité de restaurateurs affirment avoir de la difficulté à dénicher et à retenir le personnel de cuisine et de service1. Dans les mois à venir, cette pénurie constituera l’un des principaux défis pour les restaurants2. Il y a heureusement des tactiques intéressantes dans ce secteur pour poursuivre ses opérations avec une main-d’œuvre réduite. 

Chef Jonathan Thauberger

 

Inspirez-vous des tendances identifiées par nos experts en restauration et des conseils du Chef Thauberger touchant notamment à l’ajustement de votre service et de la préparation de votre menu.


Conseil #1: réduire le nombre d’éléments sur le menu 

  • Conservez quelques plats populaires pour continuer à répondre aux envies de vos clients.

  • Priorisez les recettes plus classiques qui nécessitent une préparation simplifiée ou peu d’étapes, comme certains incontournables du midi.

Conseil #2: tirer le maximum des ingrédients

Avec des ingrédients polyvalents, vous pouvez offrir un roulement intéressant d’options à vos clients.

  • Selon votre inventaire, misez sur les extra et les à-côtés afin de proposer à vos clients des options de personnalisation et des occasions d’augmenter votre facture moyenne.

  • Inspirez-vous des plats mashups pour réutiliser les ingrédients de deux recettes à votre menu, de différentes cuisines ou de plusieurs segments horaires (déjeuner, souper, dessert, etc.).

  • Priorisez des produits polyvalents pour utiliser de façon inventive les mêmes produits. N’hésitez pas à vous tourner vers votre représentant Saputo Services alimentaires si vous avez besoin d’un coup de pouce pour choisir les produits adaptés à votre restaurant.

Conseil #3: optimiser le temps de la main-d’œuvre

Afin d’économiser temps et ressources, tirez le meilleur parti de votre équipe.

  • En cuisine, gardez votre personnel occupé durant les périodes plus tranquilles en leur faisant compléter la préparation du prochain service ou celle du lendemain.

  • Tournez-vous vers des formats pratiques, comme du fromage prérâpé, prétranché, préémietté, en cube ou en copeaux.

  • Formez vos employés pour qu’ils puissent accomplir plusieurs tâches. Par exemple, le commis débarrasseur pourrait également préparer vos commandes à emporter ou à livrer.

Chef Jonathan Thauberger

 

C’est plus facile de gagner en efficacité lorsque vous travaillez avec une équipe expérimentée en qui vous pouvez compter et qui requiert ainsi moins de formation – d’où l’importance de revoir vos tactiques de rétention grâce à différents avantages lorsque c’est possible. Par exemple: des repas fournis à chaque quart de travail ou des congés flexibles.


Conseil #4: ajuster les prix

Les restaurants auraient avantage à ajuster le prix de leur menu en fonction de la hausse de tous leurs coûts, y compris celui du personnel.

  • Misez sur la transparence, très recherchée par les consommateurs4. Dans une publication en ligne ou sur votre facture, donnez-leur par exemple quelques détails sur vos prix et le salaire de vos employés – témoignant de leurs bonnes conditions.

  • En racontant votre histoire, vous pourriez profiter du soutien des clients. La moitié des personnes sondées dans une étude d’intention désirait encourager ses commerçants locaux5!

  • Prenez un moment pour reconsidérer les différents éléments qui peuvent vous aider à amoindrir la hausse du salaire de vos employés, par exemple la redistribution du pourboire ou certaines gratuités.

Conseil #5: simplifier le service en trois temps

Repensez l’expérience sur place de votre restaurant avec ces nouvelles possibilités:

  • Service au comptoir;

  • Plages horaires dédiées seulement aux commandes à livrer et à emporter;

  • Application où les clients commandent leur repas, demandent à être desservis et paient la facture sur leurs téléphones ou une tablette mise à leur disposition.

Revoyez votre expérience hors établissement avec ces options:

  • Applications de livraison;

  • Plateformes de commande en ligne;

  • Solutions originales de cueillette des commandes à emporter;

  • Paiement mobile.

Tournez-vous vers des technologies de pointe pour réduire vos coûts et gagner du temps, comme celles-ci:

  • Dispositif robotisé de libre-service, comme des bornes de commande;

  • Menu accessible via un code QR;

  • Automation de certaines étapes en cuisine;

  • Logiciel de gestion intelligente de l’inventaire;

  • Application de réservations;

  • Et plusieurs autres nouvelles technologies.

L’industrie de la restauration est en constante évolution. C’est l’occasion de repenser votre menu ou les différentes possibilités d’expérience sur place ou hors établissement que vous pouvez offrir à votre clientèle. Avec des outils technologiques pratiques et les bons ingrédients, vous pourriez gagner en performance même avec une équipe réduite.

 

Pour plus de conseils d’experts, abonnez-vous à notre infolettre, À LA CARTE!

Restaurant Canada, Restaurant Outlook Q2 2021, 2021
2-3 Restaurants Canada, Foodservice Industry Forecast 2021–2025, 2021
Mintel, Global Food and Drink Trends, 2021
NPD Group, COVID-19 Foodservice Sentiment Study, 2020

Si ces conseils vous ont été utiles, vous en trouverez encore plus dans notre infolettre À LA CARTE!

À NE PAS MANQUER

Tendances 2022 en restauration: êtes-vous prêt?

Nos experts en services alimentaires ont identifié les plus grandes tendances pour l’année à venir. Découvrez-les pour amener votre menu à un autre niveau en 2022!

Nouvelles technologies dans l'industrie de la restauration: l'investissement en vaut-il la peine?

En 2020, les contacts réduits entre consommateurs et personnel ont accéléré l’adoption de nouvelles technologies dans l’industrie. Nous avons discuté de l’impact de la technologie sur les revenus et la fidélisation des clients avec le Chef Beall pour savoir si le jeu en vaut la chandelle.

Défis dans l'industrie des services alimentaires: ce que nous retenons pour l’avenir

Les opérateurs de services alimentaires ont fait preuve de beaucoup d'ingéniosité et de créativité au cours des derniers mois. Voici les meilleures pratiques et approches à conserver pour l'avenir.